skip to content
 

À LIRE. In Order to Survive et William Parker New Organ Quartet vus par Guillaume Malvoisin qui suivra pour nous quelques concerts du festival

Guillaume Malvoisin/PointBreak
Photo - Laurent Poiget

"Marrant comme le début du set de In Ordrer To Survive pourrait rappeler Bachelard avec ses allures de braises intranquilles, l’esprit tarde à peine à prendre feu, devenir liquide et prendre la flamme par le haut. Par le haut et vers le haut, tant l’exigence souple du quartet du premier set (Parker, Cooper-Moore, Rob Brown, Hamid Drake) est à l’ouvrage.
Les étincelles de survie réactivées ici n’ont rien de circonstanciée. Intactes depuis 1993 et l’enregistrement du premier In Order To Survive (live au café Roulette - NYC). 1993 c’est aussi Clinton élu et le premier attentat contre le World Trade Center. Deux ans, plus tard, c’est 1995 et la sortie de l’album sur le label italien Black Saint. Le congrès ricain passe aux mains des Républicains, le nom du combo est inscrit pour durer. Voici pour l’histoire. De son propre aveu, William Parker anime...
(suite...)"