aller au contenu
 

À voir absolument, les photos de Stephen Shames à la Maison de la Photographie Doisneau de Gentilly...

Bureau des Black Panthers, Chicago,1970 © Stephen Shames / courtesy Steven Kasher Gallery
La Maison de la Photographie Robert Doisneau présente du 11 octobre au 14 janvier 2018 une exposition de tirages et de documents d’archives du photographe américain Stephen Shames, retraçant son travail sur la société américaine des années 1960-1980.
Ses photographies, du quotidien des gangs du Bronx, au mouvement radical d’émancipation "Black Panthers", vont au-delà de la simple illustration documentaire d’une période. Prises de l’intérieur, elles dressent le portrait d’une Amérique contrastée.
Derrière la façade du "rêve américain" Stephen Shames enregistre tous les mouvements tectoniques d’une société ébranlée. Il en dresse l’inventaire avec patience et persévérance : sept années à suivre les Black Panthers, vingt années à accompagner les convulsions, la violence quotidienne du Bronx et de Brooklyn. 
Se sentant plus activiste que militant, il décide de faire de la photographie une forme d’engagement politique et du combat des Black Panthers sa première bataille (+ d'infos...)
Exposition coproduite par le musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône, le Festival Portrait(s), Vichy, la Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly, La Chambre, Strasbourg avec le soutien de la Steven Kasher Gallery, New York
 
“Panthers on Parade”, Oakland, 28 juillet 1968
"Panthers on Parade", Oakland, 28 juillet 1968 © Stephen Shames / courtesy Steven Kasher Gallery